LES MOTARDS OCCITANSConnexion

forum fondé depuis 2005 dédié à la moto sous toutes ses formes et puissance


Partagez

descriptionvidange du moteur

more_horiz
Vidanger et remplacer le
filtre à huile constituent l'ABC de la santé du moteur car l'huile perd
progressivement de ses qualités en travaillant, et le filtre se remplit
d’impuretés. Il est donc nécessaire de les remplacer à intervalles
réguliers. Des opérations simples à ne pas négliger.


Le matériel
:




  • Bassine


  • Huile neuve


  • entonoir


  • filtre neuf


  • clé de vidange








1 - Vidangez l’huile





Après avoir fait chauffer le moteur (l'huile sera plus
fluide donc coulera mieux), placez une cuvette de contenance
suffisante sous le moteur. Avec une clé de bonne qualité, à pipe ou
à œil , desserrez le bouchon de vidange. Patientez pour bien laisser
s'égoutter l’huile dans la cuvette. En l'absence de béquille
centrale, redressez la moto de sa latérale. Nettoyez soigneusement
toutes les impuretés du bouchon de vidange et de son joint. Le
serrage du bouchon de vidange doit s'effectuer sans trop
forcer.



2 - Changez le filtre à
huile






Les
motos sont équipées soit d'un élément filtrant en papier enfermé
derrière un petit carter, soit d'un filtre en tôle type
"automobile".


- Le filtre en tôle
se manœuvre avec un outil spécifique s'adaptant à tous les filtres.
Quel que soit le filtre, disposez votre cuvette en dessous avant de
l'ouvrir. Un huilage du joint torique de la cartouche neuve est
indispensable pour son étanchéité, ainsi que pour le démontage
ultérieur.


- Le filtre en
papier se change en dévissant un petit cache. En retirant l'élément
usagé, notez sa position car il peut-être asymétrique. Mémorisez
l'ordre précis des rondelles et du ressort de maintien présents.
Nettoyez le plan de joint du carter. Vérifiez le bon état de son
joint, changez-le d'office si un neuf est livré avec le filtre à
huile.


3
-
Remplissez et faites le niveau





Versez la quantité d'huile neuve nécessaire sans en mettre
trop. L'entonnoir prouve ici son utilité. Vérifiez à la jauge ou par
le hublot de contrôle après avoir fait tourner le moteur quelques
minutes. Complétez précisément en huile jusqu'au trait maximum.


4
-
Luttez contre la pollution





Transférez la vieille huile sale de la cuvette dans le
bidon vide de la neuve. Rendez-vous à la déchetterie de votre
secteur pour le jeter: c’est gratuit. La pollution engendrée par le
rejet d'huile de vidange dans la nature entraîne une réelle marée
noire, empoisonnant le sous-sol et la nappe phréatique.

descriptionRe: vidange du moteur

more_horiz
Vidanger le liquide de
refroidissement









Tout comme
l'huile
moteur
, le liquide de refroidissement perd de ses qualités avec le temps, et peut engendrer une
moindre résistance au gel. Pire : l'éthylène glycol contenu dans les
liquides antigel se dégrade avec le temps, devient corrosif et
s'attaque notamment à l'aluminium (radiateurs, pompe à eau, etc...).
Les constructeurs préconisent souvent de changer le liquide de
refroidissement tous les 2 ans. Si vous ignorez l'âge de
votre liquide de refroidissement, remplacez-le. Comptez une à deux
heures pour réaliser le remplacement de votre antigel.





se trouve le bouchon de niveau / remplissage ?





Deux solutions : Soit
vous avez un bouchon directement sur le radiateur, soit votre moto
est équipée du vase d'expans
ion.
N'ouvrez jamais un bouchon de radiateur moteur bien chaud : vous
risquez de graves brûlures causées par le liquide sous pression. En
revanche, le bouchon du vase d'expansion est souvent prévu pour être dévissé
afin de rajouter du liquide de refroidissement, même si le moteur
est chaud.





Le
liquide est sale !






Votre
liquide est sale? Une vidange s'impose, ainsi qu' un (ou
plusieurs) rinçage à l'eau du robinet. Et il va peut être falloir déposer le
vase d'expansion pour le nettoyer. Utilisez pour cela une poignée de cailloux et
un peu d'eau, vous mettez le tout à l'intérieur, vous secouez
énergiquement et vous rincez. Recommencez autant de fois qu'il le
faudra.






Vidangez jusqu'à la dernière goutte !





Placez une bassine sous la moto. Normalement votre moto doit
avoir une vis de vidange (généralement ver
s
la pompe à eau), si vous vidangez par la durite inférieure du
radiateur, la vidange ne sera pas complète. Un second point de
vidange peut exister sur le bloc moteur (Vérifiez dans la revue
technique). Profitez-en pour inspecter l'ensemble des durits du
circuit : elles ne doivent pas être craquelées. Comme pour les huiles,
le
rejet du liquide de refroidissement dans la nature est strictement interdit, car il s'agit d'un
produit corrosif et toxique. Mettez le dans un vieux bidon et amenez
le à la déchetterie.





Remplissage






Un bon conseil :
il vaut mieux ne pas trop serrer la vis de vidange et la resserrer
plus tard si nécessaire plutôt que de tout foirer! Remplissez le radiate
ur
et le vase d'expansion. Un entonnoir s’avère utile pour verser le
liquide de refroidissement. Remplissez doucement jusqu'à ras du
bouchon. Ne le fermez pas tout de suite. Démarrez le moteur et
laissez-le tourner quelques minutes. En circulant, l’eau chassera
l'air. Complétez et fermez définitivement. Le bouchon du vase
d'expansion doit être en parfait état et être parfaitement
étanche, sinon il faut le remplacer. Les jours suivants,
surveillez le niveau par précaution.







Recomplètements ultérieurs





Avant chaque grand départ, faites vos niveaux. Surtout, n’employez
jamais d’eau, ou alors seulement de l'eau déminéralisée en
dépannage. L'eau du robinet est trop calcaire. Utilisez plutôt du
liquide de refroidissement.

descriptionRe: vidange du moteur

more_horiz
Vidanger la fourche de sa
moto











L'huile de la fourche
amortit les chocs tout en la lubrifiant. Ne négligez pas de la
vidanger, l'huile se charge d'impuretés, absorbe l'humidité, perd
ses qualités d'amortissement en vieillissant.




Comme celle du moteur,
l'huile de fourche s'use et doit être remplacée à intervalles
réguliers pour conserver ses propriétés, et assurer une bonne tenue
de route à la moto. L'opération, guère compliquée, exige un minimum
de méthode.






Calez
bien votre moto




Avant tout, calez bien votre moto, placez y un
cric auto, ou mieux un cric moto. Cela évite à la moto de plonger
sur l’avant. En l’absence de vis de vidange et de béquille centrale,
(exemple Yamaha 850 TDM), vous allez devoir déposer les tubes de
fourche. Installez solidement le cric en complément de la
béquille latérale. L'appui triangulaire au sol entre la roue
arrière, la béquille latérale et le cric sous l'avant droit doit
être le plus stable possible. Vous pouvez aussi vous faire d'une
chandelle. La moto doit être droite et la roue AV ne doit plus
toucher le sol.




La
vidange









[url=]
[/url]


Si votre fourche est à assistance pneumatique,
purgez l'air afin que l'huile ne jaillisse pas sous pression à la
vidange. Avant de vidanger, procédez à l'ouverture du bouchon
supérieur de tube de fourche. En retirant la vis de vidange, veillez
au petit joint d'étanchéité et approchez la cuvette le plus possible
car l'huile jaillit à angle droit. Égouttez bien la vieille huile en
pompant le fourreau sur son tube : l'expulsion est plus rapide.
Remettez la vis de vidange avec son joint.




Remontage







[url=]
[/url]


Attention au remontage des ressorts, ils ont
souvent un sens! Vérifiez sur votre revue technique. Replacez le
bouchon soigneusement. L'engagement d'un bouchon sur son filetage en
comprimant le ressort est parfois difficile. Utilisez impérativement
une bonne clé adaptée pour ne pas engager le bouchon de travers sur
son filetage. Si votre fourche possède un réglage de dureté de
ressort sur son bouchon, mettez-le au plus souple. Attention aux
coulures d'huile sur les disques de freins. Nettoyez-les avec un
produit dégraissant (trichloréthylène, alcool à brûler, essence).
Reposez aussi les vis de vidange!





Controler
le niveau








[url=]
[/url]



Soyez précis avec le volume d'huile.
Sans aller jusqu’à mesurer au cm3 près, ne vous fiez pas pour autant
aux bidons d'huile de fourche, dont les graduations manquent de
précision. Achetez un pichet gradué chez un accessoiriste, ou tout
simplement prenez un bocal gradué de cuisine. Parfois, le niveau
d'huile dans le tube de fourche est précisé par le constructeur
ressort enlevé et suspension remontée au maximum. Mesurez la hauteur
: c'est la distance entre le niveau d'huile et l'extrémité du tube
ouvert. Complétez le volume jusqu'à la bonne hauteur, et ce dans
chaque tube.





Une fourche
plus dure!





Votre fourche est trop souple? voici les
solutions : Évitez de mettre plus d'huile que le niveau préconisé,
cela durci la fourche mais vous risquez une surpression qui
détruirait vos joints spi.




1) Changement pour une huile plus visqueuse :
Changer l’huile de la fourche pour une viscosité plus importante (15
ou 20) permet de durcir la fourche. C’est évidemment la solution la
moins chère, et le résultat est sensible.
2) Cales de fourches :
Il est relativement facile de fabriquer soi-même des cales.
Celles-ci doivent être cylindriques (plein ou creux, peu importe),
de diamètre max. de 36mm, et de longueur située entre 5 et 20mm
selon le degré de dureté désiré. Elles se posent entre les ressorts
et les bouchons supérieurs.
3) Changement des ressorts de fourches
: C’est la meilleure solution, mais bien sûr la plus coûteuse…
Plusieurs marques sont disponibles : EMC, White Power, Ohlins,
HyperPro, … Il faut compter entre 130 et 200 euros environ pour une
paire de ressorts.





Conseils en
vrac




• Ne vous débarrassez pas de l’huile dans les
égouts : ça pollue. portez-la à votre motociste ou dans une
déchetterie.
• Consultez le manuel technique : Vous pourrez ainsi
connaître le volume exact de chaque tube. Si vous avez une fourche
inversée, elle peut présenter des particularités de vidange et de
remplissage complexes.


• la contenance de chaque tube est exprimée en
ml, autour des 300 ml généralement ou en hauteur par rapport
au sommet du tube.

descriptionRe: vidange du moteur

more_horiz

Remettez-vous
à niveau






Imaginez-vous
privé de votre boisson préférée sous un soleil torride. Inhumain, non ?
Tout comme le sort que nous réservons tous trop souvent à celle qui nous
transporte sans mot dire... jusqu’à ce que la coupe soit pleine. Ou plutôt
vide. Alors, tout ira bien si vous avez une petite pensée pour l’huile, les
liquides de freins, de refroidissement et tous les autres.






Il est
conseillé de vérifier le niveau tous les 1000 kilomètres environ. C’est
sans doute l’une des manipulations les plus simples à réaliser. Moto
bien droite, moteur arrêté depuis au moins cinq minutes , sortez la jauge de
contrôle, essuyez-là puis replongez-la dans son emplacement. Sortez-la de
nouveau. La trace doit se situer entre les repères «mini» et «maxi».






Attention
si vous êtes au-dessus du maximum : un «trop plein» risque
d’endommager un joint d’étanchéité. Dans ce cas, il vaut mieux retirer
tout de suite l’excédent (avant de redémarrer le moteur).






Une
bonne huile minérale suffira. D’autant qu’aujourd’hui, il n’existe plus
de mauvais lubrifiants. Même si elle est moins fluide que les semi-synthèse ou
synthèse, elle permettra une lubrification satisfaisante de votre moteur en
conditions d’utilisation normales.






Comment
décrypter un bidon d’huile ? S’il est indiqué 15 W 40, le 15 W
correspond à l’indice de viscosité de l’huile à froid, plus il est petit,
plus l’huile est fluide à basse température. Le 40 indique la
viscosité à chaud. Plus le chiffre est élevé, plus l’huile lubrifie bien
à haute température.

descriptionRe: vidange du moteur

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum